Château de Sully sur Loire

Château de Sully sur Loire

Château de Sully sur Loire

Le château de Sully-sur-Loire est un château français situé au bord de la Loire, de Sully-sur-Loire, le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire.

Le monument accueille environ 60 000 visiteurs par an.


Château de Sully sur Loire

Dans les appartements du Duc de Sully

Château de Sully sur Loire

La visite du Château de Sully-sur-Loire débute par :
– la salle dite du tombeau (ossements du Duc de Sully et de son épouse)
– les deux salles d’ampleur médiévale d’origine (XIVème) : statue du Duc de Sully, décors originaux (cheminée, embrasures de fenêtres, poutre) et treize portraits des membres de la famille
– l’escalier d’honneur dont l’aménagement commandé par Sully souligne sa volonté d’utiliser les lieux pour sa gloire personnelle
– la chambre du Roi décorée dans un style Louis XIV. Deux tapisseries du XVIIe et deux tableaux de grande taille confèrent à cette salle une majesté particulière.

L’accès à la charpente et au chemin de ronde se fait par l’escalier de la tour d’Angillon. Cette charpente est particulière à plusieurs titres : son ampleur, sa forme en berceau brisé et surtout son état de conservation (XIVème siècle).

De nouveaux aménagements

La visite se prolonge par la découverte des nouveaux aménagements :

– bureau du régisseur, dans un décor du XIXème
– l’appartement XVIIIème avec la présentation des tapisseries de Psyché. Le décor est fait de boiseries, de cheminées et de mobilier d’époque.

Le basculement vers le XIXème se fait par:
– la Tour Carrée du Portail qui donne accès au Grand Salon, pièce dont l’aménagement XIXème se caractérise par le plafond peint à la gloire du Duc, le mobilier et les tableaux
– la chambre de Madame, ou petit salon, une chambre de style Charles X au décor très féminin.
– enfin, la salle à manger, dernière salle de visite, surprend par sa cheminée spectaculaire ornée de blasons et de symboles.

L’avant-cour et les douves confèrent également au site un aspect monumental entre le fleuve et la ville…


Château de Sully sur Loire

Une construction mystérieuse

Château de Sully sur Loire


Château de Sully sur Loire

Le château de Sully est situé à la rencontre de plusieurs routes : trois terrestres et une fluviale. C’est donc cette situation à un carrefour commercial entre Sologne et Berry qui en a motivé la construction, sans que l’on sache pour autant à quelle date elle remonte précisément.

Il faut attendre l’an mil, et la maison des seigneurs de Sully pour connaître avec certitude l’existence d’un château à Sully. Mais là encore subsiste des zones d’ombres : quels en sont les plans ? A quel endroit précisément ?

Un passé retrouvé

A la toute fin du XIVème siècle, la famille de La Trémoïlle, nouveau seigneur de Sully, commande à l’architecte Raymond du Temple, pour défendre le passage de la Loire, la construction d’un donjon qui donne encore aujourd’hui la structure de base du château.

En 1602, Maximilien de Béthune, marquis de Rosny et ministre d’Henri IV, achète la seigneurie de Sully. C’est le propriétaire le plus illustre du château.

Un propriétaire illustre

Maximilien de Béthune naît en 1559 en son château de Rosny-sur-Seine (Yvelines). Protestant, il échappe en 1572 au massacre de la Saint-Barthélemy. Il passe sa jeunesse à combattre aux côtés du futur Henri IV. Il participe ainsi à la reconquête du royaume.

A partir de 1598, il débute l’œuvre de redressement de la France ravagée par 30 ans de guerres de religion. Principal ministre et ami fidèle du roi, il accumule les charges (notamment la fonction importante de Surintendant des Finances). Il assainit les finances, développe l’agriculture, le commerce, les fortifications, le réseau routier.

Dans un même temps, il se constitue une grande puissance foncière. Il acquiert ainsi en 1602 le château de Sully-sur-Loire, où il réalise d’importants travaux.

En 1606, Maximilien de Béthune est à l’apogée de sa gloire : il devient duc et pair de France . Il prend alors le nom de son domaine et restera dans l’histoire sous le nom de Sully.

Suite à la mort du roi (1610), il démissionne de ses postes à partir de 1611. Il se consacre alors à la gestion de son immense fortune et à la rédaction de ses mémoires, les Oeconomies Royales (imprimées à Sully en 1638).
Maximilien de Béthune décède en son château de Villebon (Eure-et-Loir) en 1641, à l’âge de 82 ans.

Pendant près de quatre siècles, le château restera dans la famille des descendants du duc de Sully.
Classé monument historique en 1928, le château de Sully-sur-Loire est depuis 1962 propriété du Conseil général du Loiret.


Château de Sully sur Loire

Le château au XVsiècle

Le château au XVe siècle

Le château proprement dit est constitué de deux parties séparées, avec chacune leur système défensif. Le donjon a été construit vers 1395 pour Guy de La Trémoïlle, seigneur de Sully, par Raymond du Temple, architecte du roi. C’est à la fois un bâtiment fortifié, destiné à défendre le pont sur la Loire mais aussi d’apparat, pour organiser les réceptions fastueuses données par le seigneur. Le petit château a été construit quelques décennies plus tard. De taille plus modeste, il sert davantage pour la vie quotidienne du châtelain et sa famille. La basse-cour, délimitée par des tours d’angle, comporte la tour dite de Philippe Auguste, construite en 1218, l’église du village, ainsi que divers communs et éléments défensifs.

Le château au XVIIsiècle

Le château au XVIIe siècle

Les grandes modifications de cette époque sont dues à Maximilien de Béthune, duc de Sully, qui achète le château en 1602. Il fait construire la tour dite d’artillerie, dotée de murs épais et de canons, pour renforcer cette zone peu défendue du site. Cette tour est reliée au reste du château par deux galeries couvertes. Une troisième galerie relie le donjon et le petit château. Le château est désormais un site entièrement clos, ce qui est plus dissuasif en cas d’attaque. Dans la basse cour, l’église est déplacée et reconstruite en centre ville, tandis que des écuries sont construites. La levée est renforcée pour protéger le château des crues de Loire. L’accès à la levée est facilité par la création d’un pont.

Le château au XIXsiècle

Le château au XIXe siècle

Le château a été marqué au XVIIIe siècle par les destructions et les constructions. Ainsi la tour Philippe Auguste, vestige de temps féodaux révolus, a été démolie, tandis que de nouveaux bâtiments d’exploitation agricole ont été construits. Une importante aile reliant le donjon et le petit château est aussi élevée vers 1767. Elle contient les appartements luxueux des châtelains, siège d’une vie mondaine brillante. Un pont dormant, remplaçant l’ancien pont-levis, mène désormais au château. Les tours du donjon sont découronnées en 1794 par le 8e duc de Sully, favorable aux idées nouvelles de la Révolution. La galerie reliant la tour d’artillerie au donjon est détruite vers le milieu du XIXe siècle.

Le château au XXe siècle

Le château au XXe siècle

Le château a connu de profonds bouleversements au XXe siècle. En 1900-1902, le châtelain fait reconstruire les sommets des tours du donjon, mais seules les tours orientales sont achevées. En 1918, un terrible incendie détruit l’aile construite au XVIIIe siècle. Elle sera reconstruite peu après, avec un niveau en moins, sans être aménagée à l’intérieur. Le château subit quelques détériorations lors de la Seconde guerre mondiale. La galerie reliant la tour d’artillerie au petit château est fortement restaurée après guerre.

Le château aujourd’hui

En 1962, le château et son parc sont rachetés par le Département du Loiret à la famille de Béthune-Sully. D’importants travaux de restauration sont ensuite menés. Plus récemment, l’aile brûlée a fait l’objet d’un réaménagement complet, poursuivi par une active politique d’ameublement.


Château de Sully sur Loire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teaux_de_la_Loire

http://loire-chateaux.org/fr/chateaux/sully/incontournables

http://www.chateausully.fr/histoire

http://rastignac.eklablog.com/le-chateau-de-sully-sur-loire-a115303636


 

 

Laisser un commentaire