La rue Saint-Michel de Rennes

La rue Saint-Michel de Rennes

La rue Saint-Michel de Rennes

La rue Saint-Michel de Rennes, plus connue sous le nom de « rue de la soif », fait partie du patrimoine de la ville. Comme la galette-saucisse, les Trans Musicales ou le Stade Rennais, elle est devenue un symbole festif de la capitale bretonne. Et si elle a parfois mauvaise réputation, la petite ruelle pavée, avec ses maisons à pans-de-bois typiques, mérite qu’on la regarde sous un nouveau jour.

La rue Saint-Michel de Rennes






UN BAR

La rue Saint-Michel de Rennes

La foule aux bars place Saint-Anne, centre ville de Rennes pour la 33e Fête de la musique.

Il existe de nombreuses rues de la soif en France, mais celle de Rennes est sans doute la plus connue pour sa concentration de bars. Même si elle n’est pas très longue (un peu plus de 87 mètres), et étroite, on y trouve un bar tous les 7 mètres, selon une « bistrographie » de Mathieu Garnier, expliquée en détail sur le site Datamix. Avec 13 troquets au total, la rue Saint-Michel détient donc le record de France, devant la rue des Cordeliers de Bayonne et la rue de Lappe à Paris. « Enfin un titre pour Rennes ! » résume avec humour le spécialiste des données (et fan du Stade Rennais) à l’origine de cette étude.

La rue Saint-Michel de Rennes


UNE RUE, DEUX AMBIANCES : LE JOUR ET LA NUIT

La rue Saint-Michel de Rennes

Malheureusement, le record de débits de boissons conduit parfois à des débordements qui alimentent la rubrique faits-divers des journaux. La rue Saint-Michel est en effet très animée : noire de monde le jeudi soir, quand les étudiants sont de sortie, mais aussi le week-end et tous les autres soirs de la semaine. Tout le monde s’y retrouve, sauf ceux qui préfèrent l’éviter en raison de sa mauvaise réputation, une fois que la nuit est tombée.

En fait, la rue Saint-Michel a deux visages : la journée on peut y admirer les traditionnelles maisons à pans de bois si caractéristiques du patrimoine rennais et elle n’est pas différente des autres rues piétonnes du centre historique. Le soir, on y va plutôt pour prendre un verre en terrasse et faire la fête, jusqu’au bout de la nuit, ou se restaurer rapidement. Une tradition de vie nocturne qui remonte au moins au Moyen Age.

La rue Saint-Michel de Rennes







http://www.tourisme-rennes.com/fr/les-focus/rue-de-la-soif

http://www.tourisme-rennes.com/fr/les-focus/marches-rennes





Laisser un commentaire