Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)

Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)

La Touche Guérin

Brocéliande

35380 PAIMPONT

Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)


 



Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)

 Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)

Le Tombeau du Géant à Paimpont est un monument mégalithique dont la fouille en 1982 a permis de révéler une structure de calage tout autour du monument, mesurant près de 4 mètres de long sur 1 mètre de large et 1 mètre de hauteur.

Ce tombeau fut construit à partir de 3 menhirs qui se dressaient dans ce lieu vers 2200 ans avant J.C. Aujourd’hui, sont visibles les parois et le 3ème menhir couché à 8 mètres de là.

Le tombeau présent date de l’époque du Bronze (environ 1500 avant J.C.).
Le Tombeau du Géant est à 800 mètres à pied du parking. Il est accessible aux personnes à mobilité réduite (malgré un chemin caillouteux).






Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)

Par sa structure, il se rattache indiscutablement à la série classique des tumulus armoricains du Bronze ancien. Malheureusement, du fait des fouilles anciennes, sont contenu a disparu. On ne peut le dater archéologiquement que dans une fourchette assez large de l’ordre de 2000 à 1500 av. J.-C.Briard, Jacques (1989) op. cit. p.35

Le site est constitué d’une tombe centrale, orientée N.E/S.O, formée de deux blocs de schiste rouge et d’un bloc isolé de schiste situé à huit mètres de celui-ci. Le bloc Ouest mesure 4,5 m de long, 1,15 m de large et 1,10 m de hauteur. Le bloc Est, un peu plus petit, mesure quant à lui 4 m de long, 0,50 m de large pour 1 m de hauteur. Ces deux blocs étaient surmontés d’une dalle de couverture, l’ensemble appartenant vraisemblablement à un alignement de menhirs préexistants datant du Néolithique.

Le Tombeau des Géants en 2011
Le Tombeau des Géants en 2011

Les parois transversales étaient en pierre sèche, assez mal appareillée et de surcroit un peu dérangée par les fouilles anciennes.

Le muret nord était précédé d’une dalle elliptique de 0.75 m de diamètre, probablement une dalle glissée au sommet où elle devait servir d’assise à la dalle de couverture.

Celle-ci gît sur le côté Est. […] elle était plus courte que les parois latérales de la tombe. La couverture devait donc comporter en plus du bloc principal des dalles complémentaires formant une structure légèrement encorbellée.

De telles dalles gisent au nord du monument, les unes réutilisées pour former des éléments de clôture dans le talus voisin. F. Bellamy indique en 1896 que ces dalles reposaient au fond du coffre. Une des pierres montre des excavations dues à un essai de débitage par les carriers. Cette structure de tombe est originale par ce système de couverture et l’utilisation d’énorme blocs pour former les parois. C’est un exemple unique en Bretagne.Briard, Jacques (1989) op. cit. p.31






Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)

Un alignement du Néolithique

Un bloc de schiste rouge couché est situé à huit mètres à l’Ouest du Tombeau des Géants (fig. 21). Il mesure 4,25 m de long, 1,30 m de largeur maximale pour la face supérieure et 0,70 m de largeur pour les faces latérales. Il est orienté parallèlement à l’axe du coffre principal.

Menhir près du Tombeau des GéantsMenhir près du Tombeau des Géants

Les fouilles ont montré l’existence d’une fosse de calage à chaque extrémité, indiquant que ce menhir du Néolithique a été volontairement abattu à partir d’un premier calage, puis a été redressé dans l’axe de la tombe pour servir de menhir indicateur à l’Âge du Bronze. Il a été couché une seconde fois à une époque indéterminée.

Cette découverte permet à Jacques Briard d’avancer que le Tombeau des Géants a été édifié à l’Âge du Bronze ancien (2000 à 1500 av. J.-C.) avec le démantèlement d’un alignement de quatre menhirs orientés nord-sud, daté de la fin du Néolithique (3000 à 2500 av.-J.-C.).

Les arguments favorables à cette hypothèse sont de plusieurs ordres. Tout d’abord la forme et la taille des blocs de schiste utilisés pour les parois et la dalle de couverture correspondent à celles de menhirs d’alignement. Avec le menhir couché on a donc un ensemble de quatre blocs qui avaient été orientés sensiblement nord-sud. Pour démontrer ce fait il reste les traces probables de deux fosses de calage dans le sous-sol, d’un gros blocage de pierres au sud de la paroi est du tombeau et le calage nord du menhir couché.






Le tombeau du géant


Brocéliande en photo

Le Tombeau du Géant (Ille et Vilaine)

https://fr.pinterest.com/pin/540291286529468160/

https://fr.pinterest.com/pin/377176537524497605/

http://tourisme-broceliande.bzh/le-tombeau-du-geant

http://broceliande.brecilien.org/Le-Tombeau-des-Gean


 

Laisser un commentaire